Skyscanner, Liligo, Opodo… 10 comparateurs de vol au banc d’essai

tester comparateurs de prix de billet d'avionNous avons testé 10 comparateurs de vol sur 5 destinations. Skyscanner ressort comme la meilleure solution pour trouver le meilleur tarif, devant Google Flights.
Parfois moins compétitifs que ces deux rivaux, Expedia se démarque par sa simplicité et sa fiabilité, qui conviendra aux internautes pressés ou moins habitués à acheter en ligne.

suprise vol plus cherA l’inverse, eDreams, Liligo et Easyvols, Kayak, Momondo et Opodo ressortent comme des outils à éviter car :

  • ils nous induisent en erreur : derrière des tarifs en apparence imbattables, des factures de 7 à 15% plus chères que le prix affiché, à cause de frais appliqués à des modes de paiement (Visa, Mastercard) pourtant courants en France.
  • ils nous amènent à payer notre vol plus cher, de 8 % en moyenne par rapport aux outils les plus efficaces sus-mentionnés.

Dans l’ensemble, ceux qui affichent les meilleurs tarifs au début sont quasiment toujours les plus chers au bout du processus d’achat !
Au milieu de ces outils, le français EasyVoyage fait exception : il informe bien le consommateur sur le prix, mais les tarifs trouvés ne sont pas les meilleurs.

gagnants du testEn résumé, selon nos tests, les meilleurs outils de comparaison de vols sont :

  1. Skyscanner
  2. Expedia
  3. Google Flights

Sommaire
I. Tester 10 comparateurs de vol
II. Où trouver les meilleurs tarifs ?
III. Test de fiabilité : qui tient ses promesses ?
IV. Pour bien utiliser Skyscanner
V. Cas particuliers et précisions

I. Tester 10 comparateurs de vol

tubes à essai

Ce que nous avons testé :

  1. Le prix réellement trouvé : c’est le critère numéro un. Nous avons comparé les tarifs réellement payés au bout du processus de réservation.
  2. La fiabilité : Inutile de passer par un comparateur qui vous annonce des prix cassés qui n’existent pas en réalité (vol introuvable sur le site de la compagnie, frais de dossier cachés, etc.).
  3. La richesse des options pour couvrir la diversité des besoins voyageurs : vue des tarifs sur plusieurs journée, vols direct ou indirect, durée maximum, confort, aller-simple, etc.

Comment nous avons testé

Comme nous n’avons par trouvé pas de test précis des comparateurs de vol en France (1) , nous avons nous-même mis à l’épreuve 10 comparateurs sur les 5 trajets aller-retour suivants :
Bakou

  • 3 vols européens très fréquentés : Paris-Lisbonne, Paris-Berlin, Paris-Rome
  • 1 long-courrier : Paris-Rio (Brésil)
  • 1 vol international avec escale et changement de compagnie : Paris-Bakou (Azerbaïdjan).

Le test a été réalisé le 5 décembre 2016 par un membre de notre équipe qui a l’habitude de voyager en avion. Il s’est basé sur les meilleurs prix affichés et les autres aides au choix données par chaque site.

II. Où trouver les meilleurs tarifs ?

Nous avons additionné les tarifs les moins chers trouvé par chacun des comparateurs. En moyenne sur les 5 destinations testées, Skyscanner trouve les meilleurs tarifs réels :

Test de comparateurs de vols

  • Dans le détail, Skyscanner a trouvé le meilleur tarif sur 4 des 5 destinations testées : Lisbonne, Rome, Berlin et Bakou. Pour Rio, un seul outil, Expedia a trouvé mieux, mais pour seulement 1 euros d’écart.
  • Si Google Flights ressort bien ici, il n’est pas très fin en multi-destination. Par exemple, si vous réservez un aller Paris à Boston, que vous visitez la côté est jusqu’à New York, et que vous faites dont un retour New-York à Paris. En effet, il ajoute les prix les uns aux autres alors que les agences comme Expedia font un vrai travail de combinaison des vols afin de rester compétitives.
  • La plus grosse différence de prix a été constatée sur le vol Paris-Lisbonne, Kayak a mené notre testeur à un tarif de 130 €, contre 67 € en passant pour Skyscanner ou GoogleFlights, soit presque le double (63 € en +). En effet, Kayak n’a pas proposé la compagnie Ryan Air qui proposait le meilleur tarif sur ce trajet à cette date. Les plus mauvais comparateurs sont en effet souvent handicapés par l’absence des compagnies low-cost dans leurs résultats.
  • Pour un vol Paris-Rio, peu importe le comparateur utilisé  : les tarifs sont à peu près les mêmes d’un outil à l’autre : le dernier de la classe, EasyVols, a trouvé un billet à 839 € contre 817 € pour le vol le moins cher trouvé par Expedia, soit seulement 3% de différence seulement.
  • EasyVoyages et EasyVols ne sont pas représentés car il sont les seuls à ne pas avoir trouvé de vol pour Bakou. C’est leur seul point commun : Easyvoyages est beaucoup plus fiable (cf. notre second test ci-dessous) et souvent plus efficace qu’Easyvols pour trouver un bon tarif.
  • Certains d’entre vous pourraient être tenté d’aller directement sur les sites de compagnies low-cost qui couvrent la destination prévue. C’est « une fausse bonne idée », car les low-cost ne sont pas toujours les moins chers.

Test de fiabilité : qui tient ses promesses ?

Pour chaque comparateur, nous avons aussi vérifié l’adéquation entre :

  • le prix affiché par le comparateur de prime abord
  • et le prix réel, c’est-à-dire ce qu’il faut payer en définitive pour le trajet choisi, une fois passées toutes les étapes.

Il en ressort 3 grands enseignements :

  1. Ceux qui affichent les meilleurs tarifs au début sont très souvent ceux qui vous coûtent le cher à la fin !
  2. Les prix affichés sont très souvent différents des prix réels (cela confirme les constats de la DGCCRF sur le sujet).
  3. Il y a cependant 4 sites qui sont exception (sur les 10 testés) : Google Flights, Expedia, Skyscanner et EasyVoyage.

Fiabilité des prix par comparateur et agence

EasyVoyage ne figure pas dans ce graphique car nous l’avons testé à un moment différent des autres. Or, les informations sur les tarifs y sont plutôt claires, notamment sur les prix relatifs à chaque moyen de paiement (cf. capture d’écran ci-dessous).

easyvoyages-detail-frais-moyens-de-paiement-2

Détail par moyen de paiement sur EasyVoyages.com

Pourquoi certains comparateurs nous induisent-ils en erreur ?

embobinerLes différences entre prix affichés et prix réellement facturé à la fin proviennent de :

  • frais de dossier et de traitement facturés au dernier moment
  • suppléments liés aux modes de paiement appliqués de façon imprévisible à des cartes bancaires pourtant très courantes en France (Visa, Mastercard, etc.)
  • mises à jour des données : des approximations semblent être liée à la communication et mise à jour des données entre les différents acteurs.

Typiquement, un mauvais comparateur vous basculera sans précaution vers une agence affichant des tarifs apparemment imbattables, mais revus à la hausse au moment du paiement, en ajoutant des dizaines d’euros de frais si vous ne pouvez pas payer avec une carte American Express par exemple, ou bien encore avec la « carte bleue nationale », disparue depuis 2009 !

Mais alors comment font les comparateurs fiables ?

Skyscanner et Google Flight semblent favoriser dans leurs résultats les agences repérées comme fiables. 

sky1Par ailleurs, Skyscanner propose en plus du prix, une évaluation de chaque agence par les voyageurs qui y ont déjà réservé un billet : facilité de réservation, frais inattendus, SAV, etc.

Quant à Expedia, c’est une agence, elle intègre donc sa propre plateforme de réservation. Elle n’obtient pas toujours les meilleurs tarifs (3ème de notre classement) mais maîtrise les prix qu’elle propose : elle est fiable jusqu’au paiement.

Enfin EasyVoyages donne d’emblée accès aux frais par moyen de paiement, au contraire des agences vers lesquelles il renvoie souvent, tel que Opodo. Dans le parcours, l’acheteur fait donc les montagnes ruses mais le prix initial de EasyVoyages est bien retrouvé au moment de payer.

IV. Pour bien utiliser Skyscanner

Skyscanner inclut un large pannel d’agences, y compris certains qui sont peu fiables (Opodo et eDreams par exemple), ce qui explique qu’il termine seulement 3ème en fiabilité. Mais son large choix lui permet de dénicher les meilleurs tarifs.

Pour en tirer le meilleur, privilégier le site de la compagnie aérienne lorsqu’il est proposé (illustration ci-dessous) ; sinon, toujours prendre l’agence la mieux évaluée, typiquement Flight Finder et Bourse des Vols.
Enfin, si l’on a en tête 4 étoiles signifie seulement correct (selon notre test), mieux vaut évitez donc les vendeurs qui en ont moins.

sky4

V. Remarques et précisions

Souplesse dans vos dates

Si vous êtes souple dans vos dates de voyage : Skyscanner propose une fonctionnalité clé : il permet de visualiser d’un coup d’oeil les prix sur une même période (d’autres sites le proposent également mais bizarrement Google Flights ne le permet pas).

Beaucoup d’acteurs testés existent également en marque blanche, c’est-à-dire que vous utilisez leur service sur des sites d’autres sites. Par exemple, lorsque vous allez sur Voyages-SNCF vols, vous utilisez en réalité l’outil de Expedia, mais aux couleurs de Voyages-SNCF.

Transport de bagage

On a généralement droit à 23 kgs sur les compagnies régulières et 20 kgs sur les lowcost. Sur un Paris-Lisbonne, cela peut changer beaucoup dès qu’on inclut les bagages.

Aussi, nous n’avons pas testé et vérifié pour chaque vol les conditions de transport de bagage (bagage à main, bagage en soute). Elles n’en méritent pas moins votre attention au moment de la réservation, car le nombre de bagage et leur poids est souvent peu clair, jusqu’à être épinglé par les services de l’Etat contre la fraude, en plus des autres biais et tromperies que nous avons relevé dans le présent test.

Précisions sur les conditions du test

Etudes précédentes en France

a. Avant de réaliser cette étude, nous avons consulté plusieurs tests réalisés par des blogs de voyageurs : Voirlemonde.fr, Webcairn, Les Baroudeurs, Eurecab, etc. Malheureusement, nous n’avons pas pu nous appuyer dessus car :

  • ils ont testé un nombre restreint de comparateurs ;
  • ou ils ne sont pas allés jusqu’au bout du processus de réservation. En conséquence, ces tests n’indiquent pas les tarifs réels proposés par les comparateurs mais seulement les tarifs affichés, ils favorisent donc parfois « les bonimenteurs ».

Détail des résultats du test de prix

resultats test prix réels comparateurs et agences

Détail des résultats du test de fiabilité

fiabilite comparateurs et agences avion

Les différents métiers des acteurs testés

Dans le parcours d’achat, il est difficile de s’y retrouver entre les méta-comparateurs, les comparateurs et les agences, les uns renvoyant au autres. Dans cette étude, nous les avons tous testés de la même façon, l’important étant pour nous de savoir par lequel passer en premier.

Précisions sur les conditions de test

Les graphiques de cet article compilent les prix proposés le 5 décembre 2016 par chaque comparateur et agence pour un les voyages de 1 personne :

  • A/R Paris-Lisbonne du 10 au 18 février 2017
  • A/R Paris-Rome du 10 au 18 avril 2017
  • A/R Paris-Berlin du 10 au 18 avril 2017
  • A/R Paris-Rio du 10 au 18 avril 2017 vol direct
  • A/R Paris-Bakou du 10 au 18 avril 2017

Des tests complémentaires pourraient être fait sur tel ou tel destination ou tel type de trajet (aller simple, trajets courts, long, possession d’une carte American Express, etc.). De même un rapport de test en conditions réelles, comme nous l’avions fait pour la location de voiture à 1 euro, pourraient nourrir cette étude, mais cela aurait été très fastidieux. Dans tous les cas, si avez connaissance de tests ou de cas rencontrés, n’hésitez pas à nous les partager.

Crédits :
Pictogramme avion : Juan Pablo Bravo
Billet d’avion qui dépasse : Ömer Demirsoy
Tube à essai : Alex Auda Samora
Fenêtre web suprise & triple fond : Chameleon Design
Podium : Miguel C Balandrano

Commentaires

  • Vous pourriez utilement compléter votre test en recherchant les liens capitalistiques entre sites. Ainsi, par exemple, E-dreams, Go Voyages, Opodo et d’autres TO espagnols appartiennent à la même société, Odogeo, et ont le même président….
    Plus fort, le comparateur Liligo fait partie du même groupe. Ses propositions viennent donc d’un seul groupe de stés , qui vous bernent en faisant croire qu’elles consultent tout le marché.
    L’histoire ne dit pas si le grand patron, planqué au Luxembourg,a autant de feuilles de paie que de sociétés .
    Expédia et Voyages-Sncf utilisent le même outil informatique.
    Ma conclusion: acheter directement sur le site de la Cie aérienne toutes les fois où c’est possible.

  • Entièrement d’accord avec le post de cargo. Cependant Liligo n’est pas le seul dont on peut se poser des questions sur son indépendance et donc impartialité.
    Donc moi j’utilise plusieurs comparateurs de vols et je compare. Ça prend du temps mais j’ai pas trouvé mieux.