Fairbooking : les promesses non tenues d’un beau concept

logo fairbookingRésumé : Derrière le beau concept qui a séduit quasiment tous les média, Fairbooking ne tient pas ses promesses : avantages inexistants, pratiques web douteuses et hôteliers pris au dépourvu. Dans votre intérêt, privilégiez une exploration sur un comparateur classique puis faites votre réservation sur le site de l’hôtelier, sans intermédiaire.

Après l’enthousiasme de la découverte, la réalité passée au peigne fin

Réserver son hôtel via Fairbooking semble aller de soi : Qui ne voudrait pas réserver un hôtel moins cher et en même temps soutenir les hôteliers indépendants contre des multinationales trop gourmandes ?
Nous sommes les premiers à avoir adhérer au projet et il est à parier que nous ne serons pas les derniers. Il y a plus d’un an, nous avions même essayé d’intégrer Fairbooking dans les recommandations d’achat de Le Même en Mieux (nous avions dû abandonner).

Cependant, ces dernières semaines, nous avons comparé les prix proposés par chaque acteur de la réservation en ligne : les agences, les comparateurs, les sites d’hôteliers… et Fairbooking !

déceptionLe résultat : un désaveu pour ce portail de réservation en directe, avec pêle-mêle :

  • Tarifs parfois plus chers que les agences
  • Tarifs affichés qu’on ne retrouve pas chez l’hôtelier
  • Promesses de réduction non tenues,
  • Hôteliers référencés qui ne le savent pas
  • Expérience d’achat loin des standards du marché.

Autrement dit, vous trouverez bien des hôtels adhérents et parfois des réductions intéressantes et exclusives. Mais il vous faudra pour cela:

  • fouiller parmi les résultats proposés
  • vérifier qu’il n’y a pas moins cher ailleurs
  • et enfin confirmer avec l’hôtelier qu’il vous accordera bien la réduction.

Comme la plupart des média, nous nous sommes donc laissé séduire par la beauté du concept, nous n’avions pas fait le travail d’enquête suffisant. C’est maintenant chose faite avec ces tests dont nous vous partageons les résultats ci-dessous et dont nous espérons qu’il susciteront des améliorations sur le site, qui demeure une belle idée, et qui a d’ailleurs permis de sensibiliser beaucoup de gens (nous compris) à la question de la réservation en directe auprès des hôteliers.

Des promesses non tenues

Nous n’avons pas réussi à obtenir l’avantage attendu

Si vous espérez un avantage en passant par Fairbooking, vous serez parfois déçu. Nous l’avons constaté sur 5 hôtels référencés sur le site, pris au hasard :

promesses non tenues de Fairbooking

Ce tableau appelle 3 remarques :

  1. Les 3 premiers hôtels appartiennent au groupe AccorHotels, (alors que le site était en principe réservé aux hôteliers indépendants…). C’est peut-être un biais dans notre test qui noircit le tableau.
  2. Par le passé nous avions réussi à réserver un hôtel avec réduction. Avec un peu de chance ou de persérance, vous y arriverez donc aussi.
  3. Le site indique dans ces CGU que les avantages ne sont pas garantis et qu’ils peuvent dépendre des périodes. Néanmoins, les obstacles que nous avons rencontré sont d’un autre ordre : absence d’avantage, nécessité d’appeler un numéro étranger, interlocuteur qui demande d’acheter une carte d’adhérent spécifique, prix moins cher trouvé ailleurs.

Un tarif qui augmente et un avantage qui n’en est pas un

comparaison de comparateursNous avons complété ces tests par des recherches en condition réelle, par exemple un séjour dans le 8ème arrondissement de Paris. Fairbooking nous a alors proposé un séjour à 480 €, avec petit déjeuner offert comme « avantage Fairbooking ! ». Nous validons et nous sommes redirigé sur le site de l’hôtelier… Surprise : le site affiche 535,50 € le séjour + 13,20 € en taxe de séjour. Soit 68 € d’écart !
De plus le site de l’hôtel m’indique le petit déjeuner est inclu : le petit déjeuner offert aux membres Fairbooking est donc en réalité offert à tous les clients !

L’hôtelier n’est pas au courant de la réduction Fairbooking

hotel-contact-directDans le cas de l’Ibis hôtel Nantes, Fairbooking fournit le numéro de téléphone. A notre appel, la personne nous répond qu’il faut une « carte ibis business« , c’est » le seul moyen d’avoir 10% de réduction. »

Informations manquantes et réservation fastidieuse

En général, avec un peu de volonté vous arriverez à trouver et réserver un hôtel sur Fairbooking.com, parfois avec un avantage. Cependant, vous devrez faire fasse à de multiples obstacles et incohérences. En voici quelques exemples :

Des résultats sans tarifs

resultats Fairbooking sans tarifsToujours sur la recherche à Paris, le site nous a affichée 23 résultats. Seulement 4 indiquaient des tarifs. Pour les autres, aucune idée si c’est 50 € ou bien 300 € la nuit… S’agit-il d’hôtels référencés mais qui ne sont pas vraiment adhérents du site ?

Des résultats triés au bon vouloir

Le site ne trie pas les résultats en fonction du prix, mais fait une sorte de propre personnalisé, sans en expliquer le sens.

Nous avons donc sélectionné le filtre par prix… et là surprise : l’offre la moins chère (hôtel Paris Saint Honoré) n’apparaît pas en tête des résultats !

Taxe de séjour absente

Le site n’annonce pas la taxe de séjour (typiquement 2,48 € par personne). On peut comprendre qu’il ne calcule pas, mais il devrait a minima la mentionner.

Offre remboursable qui finalement ne l’est qu’en partie

Le site Fairbooking avance que l’offre est remboursable (par exemple si vous avez un imprévu). Cependant, au moment du paiement sur un autre site sur lequel on a été redirigé, nous nous sommes intéressé de près aux conditions générales de vente. Surprise : la première nuit sans les extra est facturée et non remboursable.

Ressaisir plusieurs fois les données de son voyage et tomber sur un os

En faisant le parcours de toutes les offres, je parviens à sélectionner la moins chères d’entre elles : 312 € le séjour de 4 jours pour 2 personnes. Je cliquer sur réserver.

Je suis alors renvoyé vers un site tiers : https://gc.synxis.com/rez.aspx?Hotel=70556&Chain=5375&locale=fr-FR. Aucune mention  de Fairbooking, pas de nom ou de logo de l’hôtel ou de la ville sélectionnée.

Je dois même tout ressaisir. Je m’exécute, je valide et là nouveau message  : « Nous faisons actuellement face à des difficultés techniques… » erreur technique

J’abandonne.

Pas de lien vers le site de l’hôtelier…

Parfois le site ne propose qu’un numéro de téléphone mais aucun lien vers le site web de l’hôtelier… site web qui existe pourtant bien avec beaucoup plus d’informations et la possibilité de réserver en ligne (c’est le cas par exemple des Balcons de La Neste) et leur site web à Arreau.

Il semblerait que les offres sans lien vers le site web de l hôtelier concernent les hôteliers non adhérents ! Si c’est le cas, il n’est pas étonnant dès lors que ceux-ci n’ accordent pas l’avantage promis par le site, quelque soit les dates de séjour.

Faut-il être adhérent pour bénéficier des avantages ?

Pour l’internaute, difficile à dire. D’abord, le site indique (de façon peu accessible d’ailleurs) qu’il faut un numéro adhérent Fairbooking pour bénéficier de l’avantage promis auprès de l’hôtelier.

numéro adhérent Fairbooking
Mais ensuite, à aucun moment dans le processus, il ne dit comment avoir ce numéro adhérent.
Et au final, aucun hôtelier ne nous a demandé de numéro adhérent que ce soit durant ce test ou lors de deux réservations que nous avons fait par le passé à Lille et Paris.

Ces incohérences sont peut-être dues à un site qui n’a été que partiellement mis à jour suite au changement de cadre réglementaire de la Loi Macron ? Il en effet probable qu’à l’origine ce système ait été mis en place pour contourner des engagements contractuels entre hôteliers et les agences et comparateurs en ligne, mais sans se soucier du consommateur…

Pire, sur cette question, le site crée une confusion (volontaire ?) avec une image « je deviens Fairbooker » en bas à droite de l’écran qui renvoie vers un outil qui n’a rien à voir avec l’adhésion : une extension navigateur nommée AdditFirst qui n’appartient pas à Fairbooking, et qui instaure la confusion en parlant de simple « ajout aux favoris », pour en réalité modifier les résultats de vos recherches dans Google et recommander des marques comme Darty ou Fnac…

En conclusion

Vous pouvez toujours passer par Fairbooking pour faire vos réservations. Néanmoins, il vous faudra faire fi de quelques informations approximatives et vous n’obtiendrez pas toujours d’avantage. Passer par ce site est donc avant tout un acte d' »éthique commerciale » en faveur des hôteliers qui y sont référencés.
Mais il y a un moyen plus simple de parvenir à cette fin : chercher par soi-même le site de l’hôtel trouvé sur un comparateur classique.

Sur le même thème :
– Fairbooking gonflerait ses chiffres d’adhérents hôtelier et consommateurs selon l’analyse de TendanceHotellerie 
– Agoda : Les avis sont formels, c’est non.
Les meilleurs comparateurs de vol au banc d’essai

Crédits pictogrammes :
– Déception : Made by Made
– Desk bell : Delwar Hossain
– Réception hotel : Oliviu Stoian

Commentaires

  • AdditFirst est une extension de navigateur permettant de mettre en avant les enseignes éco-responsables favorisant les circuits courts, ayant une démarche en responsabilité sociétale et environnementale active ou ayant été labellisé par des organismes tel que B.Corporation.

    L’objectif d’Additfirst étant d’orienter le consommateur le plus simplement possible vers des enseignes « FAIR » face à des géants qui ne prennent pas en considération les aspects sociétaux et environnementaux.

    Le lien entre Additfirst et Fairbooking est évident, il permet bien de favoriser la réservation en direct en positionnant Fairbooking en 1er résultat de recherche dans le navigateur Google.

  • Merci M. Ait Amer pour ces précisions sur votre outil, précisions qu’on retrouve également sur votre site web. Dans le présent billet, nous faisions simplement mention des ambiguités et informations manquantes dans le processus de téléchargement,; qui parle de « favori » alors qu’il s’agit d’une extension navigateur, et qui invite à « devenir Fairbooker » alors que cela implique aussi de favoriser Darty et Fnac ou Camif.
    Pour poursuivre la discussion, je vous invite à lire notre billet plus complet sur Additfirst.

  • merci beaucoup pour ces renseignements très importants : je venais de consulter ce site fairbooking car je venais d’en trouver une très bonne appréciation sur la revue « Pleine Vie » n° 374 d’août 2017 page 80 rubrique « le plan conso malin », après des avertissements sur ttes les centrales de réservation, etc… en dernier paragraphe je cite :  » PRATIQUE : le site internet Fairbooking.com (surligné) recense 1500 hôteliers français qui souhaitent échapper au diktat des centrales. Les chambres y sont de 5 % à 10 % moins chères, avec surclassement ou petits-déjeuners offerts. »

    Il serait bien de les prévenir de ne pas mettre en avant ce site.

    Bonne journée et merci encore