Choisir son forfait mobile : Orange, Free, SFR, Bouygues, B&You, Sosh…

thays-malcherA la recherche du meilleur forfait, la plupart des consommateurs sont vite noyés dans les comparatifs d’offres complexes.
Si l’ont part des besoins les plus répandus, pour la qualité, Orange est objectivement le meilleur choix. Mais avec un budget limité, mieux vaut se tourner vers le forfait 20G de B&You.

Partons du besoin de consommation mobile le plus répandu  :

  • environ 20 G par mois (on consomme rarement 20 G, mais j’ai personnellement fait des mois à 16 G, mieux vaut prendre une certaine marge -d’autant que la consommation de data mobile est en constante augmentation d’après l’ARCEP, +79% d’augmentation au 2è trimestre 2016 par exemple),
  • SMS et téléphone illimités,
  • une connexion à l’étranger quand vous y partez en vacances (GPS et MMS appréciés !)

Vous êtes prêts à dépenser pour la qualité du service

Si le prix n’est pas un problème, avec Orange vous disposerez du service de la meilleure qualité, il n’y a pas de débat (Bouygues pointant à la seconde place). Le rapport 2016 de l’ARCEP est formel : Orange est premier dans toutes les mesures de couverture et de qualité de service (lecture, rapidité de téléchargement, qualité de la communication, etc.), comme aussi dans le service client d’après le dernier rapport de l’AFFUT.

Vous souhaitez dépenser un minimum pour votre forfait

Le choix est moins évident. Pour une offre de services à peu près équivalents (20G, SMS illimités, quelques jours de communication à l’étranger), nous avons les tarifs suivants (au 22 novembre 2016) :

  • FREE  : 20 €/mois (à noter que ce sont 50G et non 20)
  • B&You : 25 €/mois (mais 10 € seulement pendant la première année)
  • RED (SFR) : 20 €/mois
  • SOSH (Orange) 25 € /mois chez mais avec 10G d’internet seulement.

Si l’on se fie aux informations des comparateurs, c’est difficile de choisir entre des forfaits souvent très semblables. Il est donc nécessaire d’élargir le champ des informations.

Première observation : le low cost d’Orange n’est pas compétitif. 10 G par mois, c’est trop peu, surtout pour 25 euros. Pour moins cher, Free propose 50 G par mois.

Deuxième remarque : le Forfait Red (SFR) est à éviter à mon sens. Certes, au niveau du coût, il s’aligne sur ses concurrents ; et au niveau de la qualité du réseau et des communications en général selon le lieu, la densité de la population, d’après l’ARCEP il se situe dans la moyenne des opérateurs.
En revanche, la PUP (plainte par unité de parc), c’est-à-dire la « probabilité pour un client de vivre une insatisfaction non résolue d’emblée par le service client » est de 40 chez SFR, soit le double de la moyenne du secteur (la PUP est de 11 chez Orange et 18 chez Free). Il y a beaucoup, beaucoup plus de plaintes chez SFR qu’ailleurs (si vous souhaitez déposer une plainte, voici l’adresse).

Free demeure intéressant si vous résidez en ville, et plus encore à Paris. Mais il est nettement en dessous de ses concurrents pour ce qui concerne la navigation web, sauf dans le métro parisien.

Dans la fourchette haute des performances en termes de qualité de communication, de couverture en zone dense ou rurale, mais aussi du service client (PUP de 16, contre 18 chez Free et 40 chez SFR), avec une offre très intéressante sur une année pour un forfait sans engagement (10 euros par mois !), le forfait 20G de B&You est sans aucun doute la meilleure solution à bas coût. Si  vous voulez affiner votre choix en fonction de votre profil de consommateur d’internet mobile, rendez-vous sur cet article du blog.

Sur le même thème :

Crédits pictogramme : Thays Malcher

 

Commentaire

  • Bonjour,

    Une petite update pour votre article, la plupart des opérateurs ont augmenté les enveloppes internet de leurs forfaits mobiles. Avec la guerre des prix Bouygues a augmenter ses data jusqu’à 100 Go sur les forfaits Sensation et Idem pour les B&You. Idem pour Red Sfr avec ses 100 Go ou bien Sosh..

    En tout cas c’est plutôt une bonne nouvelle pour le consommateur sachant que les prix restent identiques (à part quelques options qui ont bougé). Surtout pour les forfaits sans engagements, c’est la foire au niveau des promotions chez les opérateurs et c’est pas près de s’arrêter.